L’ÉLEVAGE À LA MAIN DES OISEAUX OU E.A.M

11 May, 20170 Comments

eleveur-a-la-main

 

Le fait d’avoir des oiseaux comme animal de compagnie sous-entend leur élevage et un plus grand nombre d’oisillons élevés à la main. En règle générale, quand on élève les oiseaux à la main, ils deviennent plus dociles et surtout, ils s’habituent facilement au contact humain.

De nos jours, l’élevage d’oiseaux est une pratique très répandue qui gagne de plus en plus de fervents adeptes. En Espagne, les espèces les plus connues pour l’élevage à la main – qui sont aussi les animaux de compagnie les plus répandus, sont les petits perroquets comme les Inséparables (agapornis), les calopsittes et les perruches ondulées. Pour ce qui est des oiseaux européens, de la Péninsule ibérique, et plus généralement d’Europe du Sud, les canaris et les chardonnerets sont très appréciés comme oiseaux de chant.

Pourquoi élever à la main?

L’élevage à la main, n’est pas seulement une façon d’apprivoiser les oiseaux pour en faire de “meilleurs animaux de compagnie”, l’éleveur peut l’utiliser dans d’autre cas quand :

  • Les parents brisent les oeufs et attaquent les oisillons : tous les parents n’élèvent pas leurs poussins correctement et parfois peuvent détruir les oeufs juste après la ponte ou attaquer les nouveaux-nés. Dans ce cas-là l’intervention de l’éleveur est essentielle pour sauver les oisillons.
  • Les parents n’alimentent pas correctement les poussins: une fois qu’ils naissent, il faut faire un suivi du poids et de l’état du jabot. Si le jabot est vide et ils ne prennent pas de poids, il faut les sortir du nid et les alimenter avec une bouillie.
  • On augmente le nombre de poussins par saison : certaines espèces ne pondent qu’une seule fois par saison et il n’est donc pas possible d’obtenir beaucoup de poussins. Pour encourager le couple à pondre de nouveau, il faudra retirer les oeufs fraichement pondus. Dans la majorité des cas, les oiseaux recommenceront comme s’il n’y avait pas eu de première ponte.
  • On souhaite vivre l’expérience d’élever et faire grandir les oisillons nous-même :  le miracle de la vie est quelque chose qui fascine et attire beaucoup  d’amateurs, qui achètent leur premier couple pour pouvoir participer à cette expérience.

De quoi avons-nous besoin pour l’EAM (élevage à la main) ?

  • Une couveuse

ninfas-papillerasLa plupart des nouveau-nés ont besoin d’une source de chaleur jusqu’à ce qu’ils soient eux-mêmes capables de réguler leur température corporelle. Lorsque nous parlons de l’incubateur, nous ne parlons pas d’une boîte en carton et d’une ampoule, même si l’ampoule peut fournir de la chaleur, la lumière qu’elle émet ne convient pas aux oisillons. Dans la nature, les oisillons sont en total ou semi-obscurité, et il n’est donc pas souhaitable de les exposer 24h/24 à une source de lumière.

La couveuse doit être une couveuse professionnelle, capable de maintenir une température constante, et un environnement chaud, sombre et humide.

La couveuse devrait être programmée à 36.6ºC tout en étant attentif au comportement des oisillons pour s’assurer de la température dont ils ont besoin.

Si l’on voit que les poussins se pressent pour être près de la source de chaleur ou frissonnent, il faudra alors élever un peu la température. Par contre, s’ils sont , ce sera une indication que nous devons élever la température un peu et si au lieu sont séparés les uns des autres et sont très actifs devrait réduire la température de notre incubateur.

Comme nous l’avons déjà indiqué, l’humidité est également un facteur important. Un manque d’humidité peut provoquer la déshydratation des poussins. Il est fortement conseillé de maintenir un taux d’humidité entre 40-50%.

  •  La bouillie

La-bouillieIl existe de nombreux types de bouillies  sur le marché. La grande majorité sont parfaitement adaptés aux besoins de nos oisillons. Quoi qu’il en soit, on peut toujours demander à un éleveur plus expérimenté de nous recommander une marque spécifique qu’il utilise et lui donne de bons résultats.

La bouillie commerciale est formulée de telle sorte qu’il suffit de rajouter de l’eau. Après avoir fait chauffer l’eau, vous verserez petit à petit l’eau à la bouillie en poudre. La consistance dépendra de l’âge des poussins. Les plus jeunes prendront une bouillie plus liquide qui devra être épaissie au fil du temps. La bouillie doit être préparée à 40ºC.

  • Utensiles nécessaires pour donner la bouillie

utensilios-cria-avesIl existe de nombreux ustensiles pour vous aider à donner la bouillie aux poussins, mais je vous en recommande plus particulièrement 2.

Tout d’abord, pour les nouveaux-nés, la cuillère à café avec les bords légèrement incurvés vers le haut.  En raison de sa ressemblance avec le bec de la mère, la cuillère permet aux poussins de manger plus facilement. A mesure qu’ils grandissent on arrêtera la cuillère et préfèrera utiliser une seringue avec une sonde en acier inoxydable. Elles ont une pointe arrondie qui évite de faire mal aux oiseaux et peuvent se désinfecter facilement.

Conclusion

L’élevage à la main, est une pratique qui demande  beaucoup de temps et de dévouement mais qui pourtant attire beaucoup d’éleveurs.

Si nous souhaitons élever des oiseaux, il est très important de prendre son temps pour réfléchir aux raisons qui nous incitent à le faire et pour réunir tout le matériel et les informations nécessaires pour élever des oiseaux sains et dociles.

Filed in: Sin categoría

About the Author ()

Leave a Reply