Initiation à la génétique chez les Inséparables – Les Mutations Partie 2

21 October, 2016
cacas1.jpg
Les mutations recessives.

Nous avons déjà expliqué que ce type de mutations doit être présent dans les deux chromosomes pour qu’elle puisse s’apprécier visuellement.

Le terme “porteur” rentre en jeu maintenant. Si vous avez bien compris les explications précédentes, vous comprendrez qu’un oiseau ayant une mutation récessive est équivalent à un oiseau DF dominant, et un SF Dominant avec un porteur.

post g2 image001 fr
Donc un oiseau Muté Récessif s’apprécie visuellement tandis qu’un porteur non. Les oiseaux porteurs portent leur descendance génétique dans un seul des deux chromosomes, mais visuellement cela ne se voit pas.

Voici un exemple : un mâle Bleu Violet croisé avec une femelle Opaline Lutino, Masque Orange, s’ils ne sont pas porteurs, vont avoir des petits Verts, avec un masque rouge et rien de plus.

On parle alors de co-dominance pour faire référence à l’hérédité des mutations récessives.

post g2 image003 frCertaines mutations, comme Turquoise, Aqua chez les Roseicollis ou les DEC, Ino, Pastel chez les oiseaux aux yeux cerclés, se situent physiquement dans des zones proches du chromosome. Si proches qu’elles fusionnent entre elles, par exemple, si un Roseicollis a une mutation Turquoise dans un chromosome et l’autre une mutation Aqua, , une mutation Aqua Turquoise va se former. Il se passe la même chose avec les DEC Inos, chez les oiseaux cerclés, par exemple. On appelle cela la Co-Dominance.

Dans le cas de mutations dominantes, voici l’exemple d’un croisement entre deux exemplaires SF, pour analyser l’héritage des mutations récessives, nous utiliserons un croisement entre un exemplaire muté et l’autre non.
C’est un exemple qui permet de voir clairement que même si un exemplaire est muté de manière récessive, si son partenaire ne l’est pas, toute leur progéniture sera porteuse.

Considerations sur les mutations récessives

• Un exemplaire muté ou porteur d’une de ces mutations peut la transmettre à sa descendance, mais pour cela, son partenaire doit obligatoirement présenter cette mutation ou être porteur.
• Il n’y a pas de différences visuelles entre un exemplaire porteur de ces mutations et un non porteur, qui ne l’a pas.
• Dans la terminologie des mutations récessives, on utilise le symbole /, pour décrire un exemplaire porteur. Par exemple, si un exemplaire Aqua est porteur de Marbled, on écrit Aqua / Marbled.
• Un exemplaire Vert ne sera jamais porteur de AquaTurquoise, même s’il est fils d’un exemplaire qu’il l’est. Il sera Porteur Aqua ou PorteurTurquoise.
• Deux exemplaires de parblue ne pourront jamais avoir de progéniture avec Vert.
• Un exemplaire parblue, croisé avec un autre Vert, qui n’est pas porteur, aura toujours une progéniture Vert.
• Par ailleurs, un couple formé par deux exemplaires Aqua Turquoise, pourra avoir une progéniture Aqua Turquoise, Aqua et Turquoise.
• Un roseicollis peut muter en Parblue et en même temps comme CN, mais cette mutation ne serait pas visible, même si l’exemplaire prenait la mutation, sachant que le parblue, perd la psittacine et ne permet pas de voir la couleur orange.
• Un exemplaire CN, croisé avec un parblue qui n’est pas CN, ni porteur, aura une progéniture en Vert, sans mutation de masque, c’est-à-dire que tous auront le masque rouge même si un des parents a un masque rouge et l’autre blanc.
• Parfois, certains petits peuvent laisser apparaître visuellement leur mue d’adulte en tant que porteur de CN par la couleur de leur masque pendant leur développement.

Les mutations récessives liées au sexe

Pour analyser l’héritage des mutations LS,il faut faire une distinction entre les mâles et les femelles. Chez les mâles, nous avons un ensemble de mutations qui fonctionnent exactement comme si elles étaient récessives, ce qui fait que tout ce qui a été expliqué sur ce type d’héritage, est extrapolable aux LS, mais seulement pour les mâles.

Le changement vient chez les femelles. Un des chromosomes sexuels n’est pas capable de stocker d’information génétique sur les mutations, c’est donc seulement l’autre chromosome qui pourra muter ou pas. Si ce chromosome a muté, la femelle montrera visuellement la mutation LS et si non, cette femelle ne présentera visuellement aucune mutation. Les femelles ne peuvent jamais porter un LS.

 post g2 image005 fr post g2 image007 fr

En effet, vous aurez noté, en voyant les images que chez ces oiseaux, les femelles portent la différence dans la paire de chromosomes sexuels (X-Y), et non pas les mâles , (X-X).
A nouveau, nous nous retrouvons devant 4 possibilités d’héritage, et dans ce cas-là, il faut différencier entre la descendance masculine et féminine.

Nous utiliserons, comme exemple, la situation que je préfère pour parler des LS: Mâle porteur et Femelle Mutée

post g2 image009 frPour ce qui est des petits, les combinaisons obtenues X-X son mâles et les X-Y des femelles.

Le résultat sera :

Mâles: 50% sont mutés et 50% sont porteurs.

Femelles: 50% sont mutées et 50% ne présentent aucune mutation.
Une des caractérisitques de ces LS est l’auto-sexage, qui est total quand le mâle est muté et la femelle non. Avec cet exemple, il n’y a pas d’auto-sexage, mais on peut obtenir des mâles LS. C’est selon moi, la meilleure combinaison.

Pour l’héritage des mutations récessives, on parlait de co-dominance, il faut signaler que pour celle-ci, on trouve aussi dans une combinaison LS, la Cinnamon et la Ino, ce qui donne comme résultat des exemplaires Cinnamon-Ino qui se voient visuellement comme à mi-chemin entre une mutation et une autre.

Il est existe un autre cas de LS encore plus complexe à comprendre que la notion de co-dominance, mais on ne peut pas ne pas en parler : les mutations Ino et Pallid, sont des mutations alléliques. Cela signifie qu’elles ne sont pas proches comme les co-dominantes, mais qu’elles se situent exactement dans le même allèle ou dans le même endroit oú se situe le gêne (locus).

Ces exemplaires sont appelés PallidIno et pour pouvoir l’être, ils doivent avoir un chromosome sexuel muté Ino et l’autre muté Pallid, c’est à dire que les deux chromosomes doivent avoir muté et par conséquent, ce sont seulement les mâles qui peuvent porter ces caractéristiques. Les femelles peuvent avoir seulement un chromosome muté et par conséquent peuvent être Pallid ou Ino mais jamais PallidIno, caractéristique génétique uniquement chez les mâles.

Considerations sur les mutations L.S.

• Une particularité : les couples Ino, sont susceptibles d’avoir une progéniture présentant des faiblesses. Il est donc déconseillé de créer des couples avec un mâle et une femelle porteurs de cette mutation. Le mieux, pour obtenir des mâles Ino est de former des couples avec un mâle porteur Ino et une femelle Ino.
• Autre particularité chez les Ino : à cause de la perte d’eumélanine, ces oiseaux peuvent cacher d’autres mutations comme le Violet, Arlequin ou le facteur Foncé. Cela signifie qu’un Ino peut être Arlequin, avoir un facteur Violet ou avoir un facteur Foncé mais nous ne pourrons pas l’observer visuellement.
• La mutation Opalino peut cacher aussi d’autre mutations comme le Violet et Pallid peut cacher Arlequin.
• Quand nous croisons un PallidIno avec une femelle qui n’est ni pallid, ni Ino, le résultat est que, grâce au jumelage allélique, nous obtiendrons des femelles aussi bien Pallid que Ino.

Pour résumer, on peut dire que vous venez de lire une introduction à la génétique présentée le plus simplement possible. Les experts trouveront cela peut-être trop simple mais les éleveurs qui s’initient peuvent se perdre un peu… Il est important de bien lire et relire pour se rendre compte que ceci est la base.
On pourra ensuite approfondir l’étude de la génétique de façon beaucoup plus scientifique.

Juan A. García.
“Agapornis La Isla”

Filed in: Conseils pour élever des oiseauxElever des inséparables

About the Author ()

Comments are closed.

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies