Initiation à la génétique chez les Inséparables – Les Mutations Partie 1

20 September, 20160 Comments

inseparables-genetique

 

Pour commencer, il est important de préciser que toutes les mutations se trouvent dans les paires de chromosomes, qui seront représentées comme ci-dessous et qu’elles peuvent être héritées de trois manières que nous étudierons dans cet article.

genetique-basique-inseparables
MUTATIONS AUTOSOMALES DOMINANTES : Facteurs Foncé, Violet et Arlequin.

Ces 3 mutations sont dominantes ce qui signifie que si l’on trouve cette mutation sur un seul chromosome, elle s’exprime toujours visuellement

MUTATIONS AUTOSOMALES RECESSIVES :Turquoise, Aqua, Masque Orange et Marbled.

Pour que ces mutations s’expriment, elles doivent se fixer sur les deux chromosomes. Si elles se trouvent uniquement sur un seul chromosome, on parlera de porteur, un terme très important que nous allons clarifier.
En plus des quatre mutations, il existe aussi chez le Roseicollis, Pale Fallow et Arelquin Récessif, même si on en voit peu et chez les espèces aux yeux cerclés de blanc, la mutation DEC, Pastel et Ino.

MUTATIONS RECESSIVES LIÉES AU SEXE :Opaline, Ino, Pallid et Cinnamon.

Ces mutations récessives sont complexes et se comportent différemment chez les mâles et les femelles. D’où le nom de mutations liées au sexe (“LS” à partir de maintenant). L’un des deux chromosomes sexuels chez les femelles est incapable de stocker l’information génétique mutationnelle ce qui fait que chez les femelles, au niveau de l’hérédité, il semblerait qu’elles ne fonctionne qu’avec un seul chromosome et non pas une paire. Cette hérédité se retrouve chez les Roseicollis et ces dernières années on a vu apparaître certains cas chez certains ARO LS-eye, encore peu répandus.

Le mécanisme de l’hérédité

genetique-inseparables-parentsLorsque deux oiseaux se reproduisent, les petits qui naissent, héritent des chromosomes du père et de la mère, ce qui donne 4 possibilités différentes pour la progéniture.

Nous pouvons voir sur l’illustration que les chromosomes A et B du père, se combinent avec le C et D de l’autre parent.

Les 4 combinaisons possibles donnent des résultats différents selCe sont les quatre combinaisons possibles et qui donneront des résultats différents selon le type de mutations : dominante, récessive ou LS

LES MUTATIONS DOMINANTES

Ce serait facile de dire que ces mutations se transmettent uniquement si l’un des parents présente cette mutation, et même si c’est le cas, il est très souvent impossible de le voir clairement à l’oeil nu.

Beaucoup d’éleveurs trouvent que SF (Simple Facteur) et DF (Double Facteur) sont des termes incompréhensibles alors que cela n’est pas si compliqué. Il suffit de penser à la représentation graphique de la paire de chromosomes: SF qui porte la mutation sur un seul chromosome et DF qui porte la mutation sur les deux chromosomes de la paire.

Comme je l’ai déjà dit, il y a toujours quatre combinaisons possibles issues d’un couple. Nous allons maitenant voir les résultats pour le croisement de deux copies SF.

Dans cet exemple, nous pourrions obtenir 25% de DF, 50% de SF et un autre 25% qui ne portent pas la mutation.

Après expliqué dans le “mécanisme d’héritage”, nous pouvons pratiquer avec d’autres combinaisons comme un DF croisé avec un SF, etc.

Si l’on suit le mécanisme de l’hérédité, nous pouvons étudier le même avec d’autres combinaisons comme par exemple, un DF croisé avec un SF, …

 heredite-inseparables

Considérations sur les Mutations Dominantes

• Les mutations dominantes ne sont pas porteurs, ce qui fait, que même si un oiseau est fils d’un oiseau ayant une mutation dominante, s’il na pas cette mutation, il ne pourra pas la transmettre.
• Un oiseau avec une mutation dominante DF obtiendra toujours une descendance avec cette mutation, même si ces enfants deviennent SF, par exemple, un DD aura toujours une progéniture au moins D, même si on ne peut pas le distinguer clairement.
• Pour les Facteurs Foncé, on utilise l’usage D dans le cas d’oiseaux SF et DD dans le cas de DF, selon les sigles anglais.
• Lorsque je dis que à simple vue, nous pouvons nous tromper, dans le cas d’un Arlequin Dominant, on ne peut pas savoir si c’est un SF ou DF ou quand un oiseau est porteur FO, nous pouvons ne pas voir la différene s’il est porteur ou pas.
• Le facteur Arlequin est dominant et aura toujours une progéniture Arlequin même si son partenaire ne l’est pas, et l’on obtient ainsi 50% Arlequin s’il est SF et 100% s’il est DF.
• Dans le cas d’un couple d’arlequin, les deux SF, certains petits ne présenteront pas la Mutation.
• En fait, la seule mutation Dominante est la mutation Arlequin car il n’y a pas de différences visuelles entre un SF et un DF. Pour les deux autres, FO et Violet, ce sont des mutations dominantes incomplètes car le DF peut paraître très différent du SF, car ce dernier n’est pas entièrement présent dans les paires de chromosomes.

Juan A. García.
“Agapornis La Isla”.

Cet article vous a intéressé?
Vous souhaitez en savoir plus. Lisez notre article sur
Initiation à la Génétique des Inséparables – Les mutations Récessives (Déjá dans notre blog)

Filed in: Conseils pour élever des oiseauxDétails insolites sur les oiseaux

About the Author ()

Leave a Reply